Légende Personnelle

L’estime de soi

Article demandé par Fred : l’estime de soi. Comment développer cette estime et quel est votre intérêt de la développer ? Nous pourrions vulgariser ce concept par avoir une bonne image de soi. Bien que la formule soit juste, elle ne donne pas les différents aspects que l’estime de soi sous entend.

L’estime de soi : c’est quoi ?

Étymologiquement, l’estime de soi signifie s’estimer, combien je vaux à mes yeux. Pour cela, vous utilisez plusieurs parties qui construisent votre estime de soi : votre image corporelle (apparence), votre histoire personnelle et vos valeurs.

Evidemment, plus vous avez une bonne estime de soi, plus vous développez votre confiance, ainsi que la possibilité de réaliser une activité qui nécessite toute cette énergie.

Comment développer cette estime de soi ?

Pour augmenter votre estime de soi (et donc votre confiance), il est important de connaître qui vous êtes. Et pour savoir répondre à cette question, vous devez travailler sur votre apparence, votre histoire personnelle et vos valeurs.

Votre apparence

Appelé également image corporelle, c’est la première source d’estime de soi. C’est votre reflet dans le miroir et là vous devez vous rendre compte que vous êtes unique avec vos cheveux, la couleur de vos yeux, le teint de votre peau, votre 6ème doigt de pied….

C’est la base pour développer son estime de soi. Pendant des années, j’étais en surpoids. Mon surnom à l’école était Bouboule. Et un jour j’ai découvert la série « Le flic de Shanghai » dans laquelle l’acteur principal était un spécialiste des arts martiaux chinois avec un centre de gravité très développé (je vous laisse admirer l’artiste)

Quand j’ai vu qu’il était capable de réaliser les mêmes prouesses que Jackie Chan, je me suis dit que je pouvais faire la même chose. Je me suis entraîné à faire le grand écart pendant un été et je me suis inscrit à un club de Viet Vo Dao la rentrée qui suivait. Croyez moi que les gens ne me regardaient plus de la même manière quand je posais le grand écart devant leurs yeux ébahis.

Vous êtes le reflet de votre apparence.

Votre histoire personnelle

Connaître son histoire personnelle signifie savoir d’où vous venez, quelles sont vos racines, quelles sont les erreurs que vous avez commises dans le passé. Et les assumer. C’est le mot le plus important à retenir dans cet article. Assumer vos actes, votre histoire augmente de façon exponentielle votre estime de soi.

Assumer ses erreurs, c’est assimiler une partie de son identité et une partie de vous qui vous rend unique.

Si vous avez lu mon article sur , vous savez que je viens d’un milieu difficile. Lorsque j’étais au lycée, j’avais honte de dire de là où je venais parce que mon lycée était dans la catégorie « Bobo puissance 10″. J’ai mis des mois avant de dire à mes camarades de l’époque où j’habitais.

Et puis des années après quand j’ai passé le concours infirmier et que j’ai commencé le développement personnel, je me suis aperçu que venir de ce milieu, c’était ma plus grande force. Quand je me suis aperçu des exploits que j’avais réalisé, c’est une fierté.

Vous êtes le reflet de votre histoire personnelle.

Vos valeurs

Les valeurs sont des pensées que vous croyez justes, elles représentent votre boussole et permettent de définir qui vous êtes. Connaître ses valeurs vous amène à un niveau plus profond de la découverte de votre soi. En plus d’être votre boussole, les valeurs sont un filtre dans votre esprit pour prendre une décision.

Quand j’ai commencé à lister toutes mes valeurs, j’ai eu un choc. Parce que mettre des mots sur la façon dont vous prenez vos décisions, c’est déroutant. J’ai remarqué en outre que certaines valeurs sont plus importantes que d’autres dans ma vie et j’ai pu établir un classement de ces valeurs. J’en ai classé plus d’une trentaine.

Vous êtes le reflet de vos valeurs.

Je commence par quoi ?

C’est le moment d’acheter un cahier, de prendre votre plus beau stylo et de commencer à coucher sur le papier votre histoire. Laissez vous porter par votre instinct, il vous guidera dans l’écriture. Vous êtes libres d’écrire l’histoire que vous voulez parce que c’est la vôtre et vous l’assumez.

J’ai mon carnet de pensées intimes depuis Mai 2008 ; j’en ai passé 5 jusqu’à maintenant. J’ai débuté mon introspection bien avant ma découverte du développement personnel.

Ensuite, vous listez sur ce même cahier les 10 valeurs les plus importantes pour vous. Et vous arrêterez seulement quand vous aurez vos 10 valeurs écrites noir sur blanc. Puis vous classez vos valeurs de la plus importante à la moins importante. Comment ? Prenez 2 valeurs que vous évaluez et quand vous avez réussi à le faire, passez à une autre valeur.

Il est très important d‘écrire sur du papier et non au clavier. Savez-vous que taper sur votre clavier nécessite entre 6 et 8 connexions neuronales. Quand vous écrivez avec votre stylo sur du papier, vous faites appel à plus de 10 000 connexions neuronales. C’est pour cette raison quand vous faites la liste de vos courses, vous avez tendance à vous rappeler de cette liste au supermarché. En effet, vous l’avez inscrit dans vos neurones.