ecrire

Depuis plusieurs articles, je n’arrête pas de parler de tenir votre carnet de bord. Appelé journal intime ou recueil de pensées, c’est le premier investissement dans le développement personnel que vous devez faire. Et c’est celui qui vous rapportera le plus. Ecrire. 

Dans cet article je laisse parler la créativité par rapport a d’habitude où je respecte une structure dans mes articles

Une trace de votre existence

 

J’adore écrire, c’est viscéral. Je n’ai pas la plume d’un Voltaire ni le détail d’un Zola, mais j’aime les mots. Je tiens un carnet de bord depuis 2008 ou j’écris régulièrement mes frustrations , mes angoisses, mes rêves et désirs.

Ecrire est un plaisir et doit le rester. C’est un superbe outil de développement personnel, mais à trop vouloir rester dans le développement personnel, l’écriture vous dégoûtera.

Je suis un passionné de la plume, j’écris des articles tous les jours sur des sujets passionnants. Mais c’est structuré et c’est contraignant, non pas que je n’éprouve aucune fierté à les écrire mais parce qu’il n’y a aucune liberté.

J’adore écrire mes articles pour le blog, mais je ne peux pas faire exploser toute la créativité au maximum. Je suis auteur de mes articles mais en dehors du blog, je suis un guitariste, j’ai écrit des chansons et j’ai composé la musique qui les accompagne.

Vous pouvez être créatifs avec un blog mais dans une certaine limite, et vous devez respecter une certaine contrainte pour ne pas choquer l’auditoire. Je ne peux pas écrire sur un blog des pensées fulgurantes qui ressemble à :

« Sur la mer des vautours, les varices de ma grand mère pullulent sur les sables d’olonne. Et je contemple avec mon regard d’enfant ce spectacle tiré des 4 coins du monde. »

C’est incompréhensible pour le commun des mortels…sauf pour votre carnet de bord.

 

Un voyage avec vous-même

 

Le seul talent artistique que j’ai c’est de jouer de la guitare et chanter. Je considère que mon autre talent artistique est l’écriture. J’ai pas mal d’amis artistes (peintres, dessinateurs) et je suis admiratif de leur travail, j’adorerais dessiner selon mes envies et aussi bien.

Je n’ai point ce talent mais je sais écrire. Et je compte bien en profiter. Je ne me considère pas comme Victor Hugo, par contre ne faites aucune comparaison avec les pros du Marketing littéraire Guillaume Musso ou Marc Lévy. C’est de la merde et regardez leur parcours, ils n’ont aucun connaissance de la littérature. Ils ont tous les 2 travaillé dans la finance.

 

Mon conseil pour écrire pour le plaisir

 

Mon secret : j’ai plusieurs cahiers et classeurs de développement personnel. J’adore écrire. Cela fait des années que j’écris et voilà ce que je vous conseille.

Acheter un cahier, un classeur avec des feuilles et un petit carnet (moleskine) pour noter toutes vos idées. Et l’ordinateur ? Les applications Iphone ? Je ne porte aucun intérêt à ces technologies.

Pour rappel, votre stylo sur du papier, ce sont plus de 10 000 connexions neuronales. Et étrangement, les grands auteurs écrivaient à la main. L’académicien Jean d’Ormesson écrit tous les jours 2 pages au crayon à papier sur des feuilles blanches d’une certaine taille.

 

Le cahier, c’est votre espace de liberté, vous pouvez faire tout ce que vous voulez. Le classeur, c’est votre outil de cheminement personnel, c’est là que vous écrirez vos réflexions sur des articles que vous avez lus, des livres, des rencontres et vous faites également les exercices tirés de livres ou de formations. Le moleskine, c’est pour ne perdre aucune idée.